Tales of the Sea

Blog Surf Yoga Voyages

Meet Flora, first Indonesia’s female professional long boarder

I will remember for ever the first time I met Flora… I was having a surf lesson in Batu Bulong, where she’s barely surfing everyday from 6 to 7 hours. As she was gracefully dancing on her board, I fell from mine holding ridiculously my nose like a kid. When I arose from the water then, she was looking at me with her beautiful smile and said : « I love your style ! ».

After only eleven months surfing, Flora turned pro. She’s now Indonesia’s first female professional long boarder. However, her purpose isn’t to win but to inspire other girls to get out from their comfort zone and live their dream.

Meeting with an ocean girl deeply humble and making History…

Je me souviendrai toujours de la première fois que j’ai rencontré Flora… Je prenais un cours de surf à Batu Bolong, où elle surfe entre 6 et 7 heures par jour. Alors qu’elle dansait gracieusement sur sa planche, je suis tombée de la mienne et me suis ridiculeusement bouchée le nez. Quand je suis apparue de nouveau à la surface, elle me regardait avec son grand sourire et m’a dit : « J’adore ton style ! ». 

Après seulement 11 mois de surf, Flora est devenue pro. Elle est désormais la première longboardeuse professionnelle Indonésienne. Cependant, son but n’est pas de gagner les compétitions mais d’inspirer d’autres filles à sortir de leur zone de confort et réaliser leurs rêves. 

Rencontre avec une fille de l’océan profondément humble et qui fait l’histoire…

Hello Flora, can you introduce yourself a bit ?

Hi there ! My name is Flora Christin, I was born in North Sumatera and grew up in Jakarta. I’m a surf addict, some people call me a pro surfer but for me I’m just a kook. I’m living and loving the life in Canggu, Bali.

Salut Flora, peux-tu te presenter en quelques mots ? 

Salut ! Je m’appelle Flora Christin, je suis née dans le nord de Sumatra et j’ai grandi à Jakarta. Je suis une passionnée de surf. Certaines personnes me désignent comme surfer pro mais d’après moi je suis juste une kook. Je vis et j’aime la vie à Canggu, Bali.

Before surfing, you were working for a company in Jakarta, trying to earn money for yourself, university and your little brother. When did you get the feeling that it was the right time to quit everything ?

I used to lived in a crazy city called Jakarta, where everything is just super hectic. After my brother finished everything for his high school, I told him to look after himself cause I needed to look after myself as well. I was feeling deeply lifeless to be in that city, keeping up with the life there wasn’t easy at all.

Avant le surf, tu travaillais dans une entreprise à Jakarta pour subvenir à tes besoins et ceux de ton petit frère. Quand as-tu eu l’intuition que le moment était venu de tout quitter ? 

Je vivais donc à Jakarta, ou tout est follement trépidant. Quand mon frère a eu fini avec ses etudes, je lui ai dit de se prendre en charge, car il fallait que je devais vivre ma vie aussi. A cette époque, je me sentais totalement dépourvue d’énergie. La vie à Jakarta n’est pas chose facile…

After ending your career as a Human Resources leader, you have been travelling for two years through Asia. What did you get from this experience ?

After I quit, I packed my 30lt backpack and flew to other countries nearby as a backpacker, stayed in some cheap hostel rooms and became friends with other travelers. There, I learned a lot about how friendship and SHARING. I used to be such a selfish person ! Traveling opened my mind, especially thanks to other people’s stories blowing my mind away… It gave me the need of living more, doing more… Whatever, as long as I live the life to the fullest ! And here I’m now, I’m doing it ! I feels insanely amazing.

Apres avoir mis un terme a ta carrière dans les ressources humaines, tu as voyage deux ans en Asie. Qu’as-tu retenu de cette experience ?

Apres ma demission, j’ai empaqueté mes affaires dans un sac a dos et me suis envolée pour les pays voisins. Je dormais dans des hotels premiers prix et me suis line d’amitié avec d’autres voyageurs. Là, j’ai beaucoup appris notamment sur l’amitié et le partage. J’avais pour habitude d’être une personne si ego-centrée ! Voyager m’a ouvert l’esprit, entre autres grâce aux récits des autres qui m’ont éblouie… Cela m’a donné l’envie de vivre encore et encore, de faire plus de choses… Quoi que ce soit, tant que cela me procurait le sentiment de vivre à fond ! Et voila ou j’en suis aujourd’hui ! C’est tellement bon… 

After only a couple of months in Canggu, surfing for the very first time, the brand FLKLR asked you to become their ambassador and the “the girl with the pink board” was born… Do you believe you’d just being lucky or this was meant to be ?

It was actually after 11 months, like nearly a year I would say. I was surprised of course as I had been dreaming to ride a nice board but couldn’t afford to buy one. I felt lucky but, on the other hand, it was meant to be for sure. I told them that I was not that good yet, they should find someone better to represent them. But they chose me and I became “the girl with a pink board”, it was a big step forward in my surfing journey. That board gets me here now. Sadly it had to come to an end because I needed to look after myself and my future. But that brand and that pink board will always be in my mind, always, forever.

Après quelques mois seulement a Canggu, surfant pour les toutes premières fois, la marque FLKLR t’a proposée de devenir leur ambassadrice et « la fille avec la planche rose » est née… Crois-tu que tu as été chanceuse ou c’était écrit ? 

C’était exactement après onze mois de surf, presque une année je dirais. J’étais très surprise bien évidemment d’autant que je rêvais de surfer avec une bonne planche mais n’avais pas les moyens de me l’offrir. Je me suis sentie chanceuse mais, d’un autre côté, persuadée que cela devait être ainsi. Je leur ai dit que je n’étais pas à la hauteur, qu’ils devraient trouver quelqu’un de plus expérimenté pour les représenter. Mais ils ont insisté et je suis devenue « la fille avec la planche rose », ce fut une grande étape dans mon parcours de surfeuse. Cette planche m’a menée ou j’en suis aujourd’hui. Malheureusement, l’aventure s’est par la suite arrêté car il a fallu que je pense à l’avenir. Mais FLKLR et cette planche rose resteront à jamais gravé dans ma mémoire.

Now you’re riding a Deus board… You might be still wondering if this is real ? 🙂

Oh yeah, big time ! Last year whenever I was seing someone riding a Deus board I’d be like, “Wow, that board…”. I’ve been to their shop a lot just to see the boards on the rack. And this year I’m riding one… And this one is special costume made for me. How crazy is that ?! Everything started from a dream. I worked hard to get there but hard work pays off. That’s how I feel every time I nose ride my Rich Pavel board.

Maintenant tu surfes une planche Deus… Tu dois probablement toujours te demander si c’est bien réel ? 🙂 

Oh oui, grand moment ! L’année dernière, quand je voyais quelqu’un surfer une planche Deus j’étais genre : « Wow, cette board… ». J’allais souvent dans leur boutique juste pour admirer leurs planches en exposition. Et cette année, j’en surfe une, spécialement conçue pour moi. C’est tellement fou ! Tout a commencé avec un rêve… J’ai travaillé dur pour en arriver là mais le travail paie. C’est comme cela que je le ressens chaque fois que je fais un nose ride avec ma Rich Pavel Board. 

How does it feel to be a girl out there in the line up and joining surf competition ?

It feels amazing. Empty line up ?! Who doesn’t like it ! I was feeling super nervous for my first comp, but now I’m just doing it as it is a free Surfer, no pressure and just for fun. It’s also the best opportunity to get in touch with lady sliders from other countries, to hangout and to party waves with them… This is what I enjoy the most from a surf comp. Winning is not my main goal but surfing and inspiring others when I’m doing what I love the most.

Qu’est ce que cela fait d’être une fille sur le line-up et en compétition ? 

C’est incroyable. Un line-up vide ? Qui n’aime pas cela ! J’étais super nerveuse lors de ma première compétition, mais maintenant je le fais juste en tant que free surfer, pas de pression et pour le fun. C’est aussi la meilleure façon de rencontre d’autres filles qui surfent en provenance d’autres pays, trainer et prendre des vagues ensemble… C’est ce que je préfère dans une competition de surf. Gagner n’est pas mon objectif principal mais bien surfer et inspirer d’autres filles en faisant ce que j’aime le plus. 

While everything we see everywhere in Indonesia is adverts for skin-whitening products, you are getting fully tanned surfing 6 hours a day and feel incredibly beautiful this way. How do you handle people’s judgment ?

It was hard at first, especially when I was visiting my family and old friends. I just let them talk and judge while showing them how happy I’m and what I’ve achieved from being out there in the sun and get myself burnt all the time. Happiness kills haters… Hahahahaha !

Alors que tout ce que l’on voie partout en Indonésie ce sont des publicités pour blanchir la peau, tu passes 6 heures par jour au soleil et assume parfaitement ton beau bronzage. Comment gères-tu le regard des autres ?

C’était dur au debut, particulièrement quand je visitais ma famille et mes anciens amis. Je les laisse juste parler et juger tout en leur montrant à quel point je suis heureuse et tout ce que j’ai accompli en étant là, sous le soleil à brunir toute la journée. Etre heureux achève l’ennemi… Hahahahaha !

The path you chose, no other Indonesian girls have never chosen. How does it feel to make history ?

Making history makes me feel happy and amazing. But still I never thought it would be me one day. Sometimes, before I go to bed, I’d feel surprised by all these amazing things I have now. Ah ! I cannot even explain how stoked I’m to be alive, to have so much love for myself and to be able to share it out there.

Le chemin que tu as choisi, aucune autre indonésienne ne se l’est appropriée. Qu’est ce que cela fait de marquer l’Histoire ? 

Cela me comble de bonheur. Mais je n’aurais jamais pense que cela soit moi un jour. Parfois, avant de m’endormir, je réalise à quel point je suis surprise par toutes ces choses incroyables qui m’arrivent. Ah ! Je ne peux même pas expliquer mon excitation d’être en vie, d’avoir tant d’amour pour moi-même et d’être capable de le partager.


According to Social Media, you seem to have a deep connexion with Mother Nature and a truly sense of gratitude. How this consciousness is impacting your daily routine ?

I love Mother Nature. Being out there becoming one with her is my favorite thing. It makes me feel like I want to stay out there as long as I can. But unfortunately I need to get out from the water and hydrate myself after catching my thousandth wave… Hahahahaha ! Well, it just feels amazing to be out there really.

Sur les réseaux sociaux, on peut avoir à quel point tu es connectée avec Mère Nature et fais preuve de gratitude. Comment cette conscience impacte ta vie quotidienne ?

J’aime Mère Nature. Etre là et ne faire plus qu’un avec elle est l’une des choses que je préfère  Je pourrais y rester des heures et des heures. Malheureusement arrive toujours ce moment où je dois sortir de l’eau et m’hydrater après avoir attrape ma millième vague… Hahahaha ! Bref, c’est juste incroyable d’y être, vraiment.

What is your personal life advice ? Something you would like to share with other girls…

For you my darling girls : get out there, go have fun, do crazy things, find who you really are, do what you love the most, fall in love with life over and over again, share and spread that love to the universe… Love is the key of everything.

Quel serait ton conseil, ce que tu voudrais dire aux autres filles… 

Pour vous mes chéries : sortez de là, amusez-vous, faites des folies, trouvez qui vous êtes vraiment, faites ce qui vous fait le plus kiffer, soyez amoureuse de la vie, partager cet amour avec l’Univers… Love is the key of everything !

Photos, dans l’ordre :

@smn_ftz
Unknown
@olsinphoto
@gwendolynkeasberry
@sashafr0mrussia
@olsinphoto
@madesintya

1 commentaire

  1. Just Another F Surfer
    9 juillet 2018

    Just my two cents.

    What an utter untruth title.
    However, the title should be « Just another female surfer and bikini girl ».

    Telling the truth, she forgot to do her homework by checking the internet or news prior claiming to be ‘THE FIRST’ in something.

    In fact, there were few other female longboard surfers from Indonesia and they won the first and runner up places in Banyuwangi international surfing competition 2015, who were unheard of their achievements because they were not in Bali and due to the lack of social media marketing skills.
    Deja vu to the story about ‘the under rated female surfer from Indonesia’ and Silvana Lima !

    Well, keep up the good work !

Laisser un commentaire

Une image bien sympa est normalement à cette place. Actualise la page ça va le faire. Free spirit, ocean addict & gypsy soul, je vis barefoot sous les palmiers d’Indonésie. Ici, je partage avec vous mes aventures à Bali, ma passion pour le surf et le Yoga, mon lifestyle de digital nomad et mon cheminement pour devenir la meilleure version de moi-même.

contact{at}laurayoga.fr

Une image bien sympa est normalement à cette place. Actualise la page ça va le faire.

Bijoux handmade, cosmétiques naturels, homeware wild, déco gypsy... L'Ile des Dieux dans votre boîte aux lettres tous les mois.

Une image bien sympa est normalement à cette place. Actualise la page ça va le faire.

Clothing brand created and inspired in Bali.

Un email tout droit venu du paradis pour partager avec vous mes périples.