Tales of the Sea

Live in the water, love by the moon

10 signes que vous avez des dons de guérison

Le vrai guérisseur est celui qui, parce qu’il est capable de se guérir lui-même, guérit les autres. Autres qui vont bénéficier, souvent à l’insu du guérisseur, de son processus de guérison et de l’énergie réparatrice qui en émane.

Dans le monde dans lequel nous vivons actuellement, nous avons plus que tout besoin d’âmes guérisseuses. Des « travailleurs de lumière » qui diffusent l’amour inconditionnel et ouvrent leur cœur à ceux qui ont perdu espoir. De plus en plus de personnes découvrent qu’elles ont cette vocation et entament un travail de guérison sur elles-mêmes dans le but majestueux de pouvoir un jour en faire profiter les autres…

Ce sont des âmes spéciales, souvent très anciennes, qui ont une perception différente du monde matériel et de la vie sur terre. Le désir inconscient de leur âme est d’éveiller les consciences et d’unir l’humanité. Ils savent qu’en tant qu’êtres humains nous avons un potentiel immense, que nous sabotons généralement à cause de l’ego que nous écoutons souvent plus que le cœur, ainsi qu’une tendance à détruire la planète sur laquelle nous vivons…

Nous connaissons tous au moins un guérisseur, peut-être est-ce même votre vocation ! Intuition, empathie, anxiété… Voici 10 signes que vous êtes peut-être fait pour guérir :

1. Vous êtes très sensible et empathique

Les guérisseurs ont ce besoin irrépressible de sauver le monde mais, généralement, le chaos de la société qui les entoure les oppresse fortement. Les personnes dites « empathiques » absorbent en effet l’énergie des autres, ce qui les conduit souvent à souffrir d’anxiété. Beaucoup de personnes nées avec le don de guérison font par ailleurs eux-mêmes l’expérience de la dépression à un moment dans leur vie. La foule et les lieux trop bruyants les insupportent et peuvent déclencher en eux des crises de panique. Leur grande sensibilité est un don merveilleux, néanmoins ils peuvent souvent se sentir malchanceux dans leur sort, tant leurs émotions les rendent à fleur de peau.

J’ai personnellement toujours senti qu’il fallait que je me protège du monde extérieur, et que le rythme effréné de la vie moderne me submergeait plus que les autres, comme si je n’étais pas normale…

2. Vous passez la plupart de votre temps seul

Les personnes possédant un don de guérison aiment tout naturellement les autres, néanmoins leur énergie est souvent « drainée » par l’entourage, qu’il soit proche ou éloigné. Ceux qui sont particulièrement sensibles ont de ce fait énormément besoin de se retrouver seuls afin de se recharger, mais surtout de se « guérir » du monde moderne qui les environne. Souvent, ils se ressourcent avec la méditation ou bien au contact de la nature…

J’ai toujours apprécié la solitude, ce sont des moments où je peux enfin me recentrer sur mon énergie et m’enraciner dans mon univers. Il m’arrive souvent, parce que guérir est ce que mon âme a choisi, que je me retrouve en dissonance. Prendre soin de moi est alors vital…

3. Vous sentez que vous vous devez d’aider les autres

Quand on travaille à répandre la lumière autour de soi, il est viscéralement impossible de se cantonner à une activité professionnelle qui ne nous nourrisse pas de l’intérieur. Les guérisseurs sentent par nature que leur but ultime est d’aider autrui d’une façon ou d’une autre, et que la poursuite du matériel est totalement secondaire à leur existence. La satisfaction provient uniquement de la joie / du soutien / du bien-être qu’ils transmettent inconditionnellement autour d’eux.

Je me suis toujours sentie piégée dans mes anciennes activités, je rêvais secrètement de me réaliser en aidant mon prochain à se sentir mieux, comme je l’avais fait moi-même en commençant à pratiquer le Yoga…

4. La vie sociale est exténuante

Quand on est une âme guérisseuse, tout ce qui est d’ordre social (événement, fête, retrouvailles, sorties…) est particulièrement drainant. Etre entouré par beaucoup de personnes pompe notre énergie de façon drastique, et se remettre de ce genre d’occasion peut prendre plusieurs heures… Rencontrer de nouvelles personnes dans un contexte où l’on doit se socialiser est par ailleurs une lutte de tous les instants. Nous avons besoin d’un grand temps d’adaptation et de précaution car on peut très vite se sentir envahi, inconfortable, « ailleurs »…

J’ai souvent été une fêtarde mais sortir me met systématiquement face à ma condition. Cela me prend une éternité à me sentir à nouveau moi-même et retrouver mon énergie après avoir été au contact de la foule dans ce genre d’atmosphère.

5. Vous êtes connecté à votre intuition

Quand on est un guérisseur, la logique n’est pas notre arme absolue, bien au contraire ! On se réfère le plus souvent à notre intuition pour prendre des décisions… La plupart de nos choix repose donc sur nos émotions, véritables guides spirituels au quotidien, et cette petite voix qui commente plus ou moins tout ce que nous faisons. Nous nous trompons d’ailleurs rarement sur les décisions que nous prenons, et accordons de ce fait plus d’importance aux sentiments qu’à toute autre forme de raisonnement.

Mon intuition m’a toujours permise d’accueillir du positif et de l’abondance dans ma vie, mais aussi d’éviter les situations / personnes / lieux qui ne me convenaient pas. Le cas échant, j’ai toujours reconnu secrètement que ma petite voix avait raison depuis le début…

6. Les autres sollicitent en permanence vos conseils

Bien que cela puisse être inconscient, les autres sentent nos capacités de guérison et n’hésitent pas à nous solliciter pour les aider à résoudre leurs problèmes. Nous sommes la première personne qu’ils contactent, même si cela fait des mois voire des années que nous n’avons pas eu de nouvelles, parce qu’ils savent que nous avons la réponse à leurs questions. Il est fort possible que nous ne sachions pas nous-même quelle voie emprunter dans notre vie, mais nous avons l’intuition nécessaire pour visualiser celle des autres ainsi que la possibilité de réconforter ceux qui sont dans le besoin, illuminant leur vie même dans les moments les plus sombres.

Pendant longtemps je perdais une énergie folle à répondre à tous les messages et appels à l’aide que je recevais. Puis j’ai fini par reconnaître que cela faisait parti du jeu… Quand notre âme a choisi de guérir, il est tout naturel que les gens soient attirés par cette énergie.

7. Vous souffrez d’une grande anxiété voire de dépression

Beaucoup de personnes nées avec le don de guérison souffrent elles-mêmes de problèmes mentaux, pour la simple et bonne raison que ce qu’elles ressentent est décuplé. Elles savent par ailleurs qu’elles ne correspondent pas au modèle du monde qui les entoure, axé sur l’ambition, le matériel et la réussite. Elles ont besoin de temps pour se ressourcer, prendre soin de leur âme et de leur don, ce qui de toute évidence n’est pas chose aisée dans les sociétés actuelles…

J’ai toujours souffert d’une mélancolie inexpliquée, ainsi que de ce sentiment pénible de ne pas être à ma place dans ce monde. Les crises d’angoisse font par ailleurs parties de mon quotidien, sans parler des phénomènes psychiques perturbant dont je fais souvent l’expérience et cela depuis l’enfance…

8. Vous savez d’instinct quand quelqu’un souffre

Elle peut mettre toute leur énergie à prétendre le contraire, nous savons quand une personne est en souffrance intérieure. Décrypter les expressions des autres est en effet une chose très aisée lorsque nous sommes destinés à guérir autrui, rien ne nous échappe et encore moins lorsqu’il s’agit de tristesse ou de douleur.

Depuis toujours, j’ai toujours su quand quelqu’un était en peine et cela sans même avoir spécifiquement échangé à ce sujet. Ce qui a par ailleurs systématiquement eu un impact sur mes propres émotions, car je ressens la souffrance de l’autre comme si c’était ma propre souffrance…

9. Vous êtes attiré par tout ce qui est destiné à guérir

Cela va de soi… Quand nous avons des dons de guérison, tout ce qui a pour objectif de soigner autrui nous attire inconditionnellement. Reiki, massage énergétique, psychologie, professeur de Yoga… Il est par ailleurs fortement possible que cela soit le cas de beaucoup de personnes dans notre famille, parfois depuis plusieurs générations, ou bien dans notre entourage très proche…

Mon père est médecin généraliste / phytothérapeute. Ma mère est infirmière psychiatrique et souffre de troubles bipolaires. J’ai toujours gravité de près ou de loin autour de la folie. S’incarner dans ce genre de contexte révèle une vocation à guérir l’autre.

10. Vous changez la vie des gens

Souvent nous le faisons sans même en avoir conscience, car cela se produit totalement à notre insu. Puis, un jour, nous retrouvons cette personne ou bien recevons un message de remerciements, dans lequel elle nous raconte comment après nous avoir rencontré / après avoir pris ce cours de Yoga / après avoir reçu ce massage / après avoir eu cette discussion ou simplement avoir passé du temps avec nous, leur vie a radicalement changé… Une graine a été plantée et, comme par magie, elle a fini par pousser. Il est par ailleurs fortement possible que vos amis vous donnent des surnoms en lien avec ces dons : sorcière, chamane, guru… Ce qui peut être assez amusant 🙂

Depuis toujours les gens me parlent souvent de mon aura, de ce qui émane de moi dont je n’ai absolument aucune conscience. Même dans les moments les plus sombres de ma vie, c’est comme si les autres ne voyaient que la lumière. J’ai toujours mis cela sur le compte des capacités de guérison, comme si le fait d’avoir choisi cette voie faisait que, naturellement, les autres sont protégés de nos propres parts d’ombres…

Photo : Diph Photography

2 Commentaires

  1. Merci
    2 novembre 2018

    Merci pour ce très bel article, qui résonne tellement en moi.
    Je me suis reconnue à 100% dans chaque point….
    J’ai choisi d’etre pharmacien, et aromatherapeute (dans une logique de soins donc..même si à l’époque, il y a 20ans, je n’en avais pas conscience…)
    Mon fils de 9ans est depuis plusieurs années déjà sur le même chemin, empathique, ne supporte pas la souffrance des autres et en proie à des crises de panique assez fortes….
    J’essaie de lui expliquer que cette hypersensibilité est un don, une chance, même s’il faut aussi évidemment passer par des moments moins faciles….mais qu’il n’est pas seul! ✨‍♀️
    Bonne journée, bon surf, bonnes vagues sans le genou! ✨

    • Laura
      11 novembre 2018

      Merci Julie, pour le partage et la petite référence à la fin qui m’a faite bien sourire 🙂

Laisser un commentaire

Une image bien sympa est normalement à cette place. Nous sommes sur le coup. « Island moon child », j'ai quitté ma vie parisienne pour m'installer à Bali où je mène de front plusieurs projets mais surtout où j'apprends, entre plusieurs péripéties tropicales, à me connecter aux éléments et à moi-même.

Ici, je partage avec vous ma vision de l'Univers, mes passions pour le surf, le Yoga, et le energetic healing – que je pratique sur l'ile des Dieux, ainsi que mon cheminement spirituel.

>> Pour booker une guidance personnelle avec moi rendez-vous ici.

contact{at}laurayoga.fr

Une image bien sympa est normalement à cette place. Nous sommes sur le coup.

Chaque mois, je vous concocte personnellement une box surprise depuis Bali et l’envoie chez vous ! Tout est local et fait-main.

Une image bien sympa est normalement à cette place. Nous sommes sur le coup.

Clothing brand created and inspired in Bali.

Un email tout droit venu du paradis pour partager avec vous mes périples.