Tales of the Sea

Live in the water, love by the moon

5 choses à ne jamais faire au cours d’un éveil spirituel

Ah… Le fameux éveil spirituel ! Ce processus à la fois fascinant et mystérieux, dont nous avons tous une définition particulière… Pour la simple et bonne raison qu’il est unique à chacun.

Certains le décrivent comme cette prise de conscience que nous sommes bien plus que ce nous sommes. D’autres entendent par « éveil spirituel » le fait de suivre son intuition et d’écouter sa petite voix intérieure. Parfois, l’éveil bouscule totalement nos croyances… Beaucoup commencent alors à concevoir le monde au delà de ses limites physiques et cheminent en vue de se connecter enfin à une source divine – Dieu, l’Amour, leur « soi supérieur », les guides… Source à qui l’on attribue, là encore, de nombreux termes et qui va en quelques sortes libérer celui qui chemine des contraintes de l’égo et du monde matériel..

Quoi qu’il en soit, l’éveil spirituel conduit à un état de compréhension supérieur de l’être et de sa place au centre de l’univers… Ceux qui cheminent aspirent de ce fait à s’aligner enfin avec leur âme ou encore trouver la paix intérieure. Un parcours semé d’embûches au cours duquel il n’est pas rare de perdre le cap…

Voici les 5 choses à ne pas faire au cours d’un éveil spirituel afin de permettre au processus d’évolution de s’accomplir pleinement…

1. Rester coincé dans le passé / le futur

Qui dit « éveil spirituel » dit « pleine conscience »… Si vous n’avez jamais entendu ce terme, la pleine conscience désigne le fait d’être pleinement conscient du moment présent quoi que l’on fasse à cet instant donné. Toutefois, il est totalement impossible d’observer cet état de conscience supérieur si nous demeurons retranchés dans le passé, temps qui n’existe plus, ou le futur, temps qui n’existera jamais. Etre hors du présent détruit totalement toute opportunité de paix intérieure. Pour cultiver cette dernière, nous devons en effet lâcher prise et embrasser le moment présent en faisant preuve de contentement face aux situations et évènements que nous traversons.

J’ai personnellement des dizaines de projets et une vie que certains qualifieraient de trépidante, faite de rebondissements, de surprises et de déconvenues… Pour autant, je ne pense JAMAIS au futur. Pas même à ce qu’il va se passer demain. Quant au passé, cela fait un longtemps déjà que j’ai fait la paix avec lui. Certes, j’ai appris de mes expériences, je ne les oublie pas et j’aime aussi me remémorer certains souvenirs, mais ce qui est fait est fait, je n’y pense plus.

2. Etre trop dur avec soi-même

Quand on est sur la voie de l’éveil, on devient de plus en plus lucide et conscient de ses propres pensées, schémas et conditionnements, ce qui peut être particulièrement difficile à assumer… A tel point que l’on peut rapidement commencer à se juger de façon trop sévère. Pourtant, être « spirituel » sous entend tout le contraire : c’est être capable de s’observer sans analyser outre mesure ni émettre aucun jugement à notre égard. Nous devons nous défaire du poids des idées préconçues que nous sommes ou non quelqu’un de bien. Nous sommes ce que nous sommes, point final.

Pendant longtemps, j’ai confondu éveil spirituel et perfection. Etre conscient ne signifie pas être pur. Mais avec le temps, j’ai appris à m’aimer EN DEPIT de ce que je suis, exactement telle que je suis – ce qui est formidable car c’est en réalité le seul moyen d’aimer ensuite inconditionnellement l’autre. N’écoutez pas tout ce que l’on vous raconte sur la spiritualité, c’est votre chemin.

3. Se sentir coupable à propos de la vie que l’on mène

Au cours d’un éveil spirituel, il est fort possible que notre conception du monde et de la morale, nos idéaux et nos habitudes de vie soient bousculés. Ainsi, nous nous retrouvons soudain en désaccord avec certaines personnes de notre entourage, qui souvent ne comprennent pas / n’acceptent pas cette nouvelle personne que nous devenons. Ajuster sa vie en fonction de nos nouvelles aspirations est processus naturel dont l’object est d’atteindre l’épanouissement personnel, et de ce fait nous devons en aucun cas nous sentir coupable de ne plus être en harmonie avec les personnes qui nous ont connu tel que nous étions avant.

J’ai mis plusieurs années à me défaire de la culpabilité d’avoir choisi cette vie et les nouvelles habitudes qui vont avec. Puis j’ai fini par lâcher prise… Ce qui rend mon cœur heureux doit me rendre heureuse tout simplement. Nous ne vivons pas pour les autres.

4. Se comparer aux autres

C’est la suite logique de ce qui précède : tomber dans le jugement de ce que nous sommes et nous comparer aux autres ne fera qu’engendrer de la déception et frustrer notre ego. Rien de tout cela nous servira la voie de l’éveil, au contraire, cela ne fera que ralentir le processus. Cheminer est une chose personnelle, unique, qui n’appartient rien qu’à nous. Se comparer à autrui nous maintient dans l’ignorance et l’irrationalité totales… Nous avançons à notre rythme et il ne peut en être autrement.

Je ne me suis jamais excessivement comparée à autrui pour ce qui est de l’éveil spirituel. En revanche, j’ai souvent fait l’expérience de personnes mal intentionnées qui, je l’ai compris bien plus tard, jalousaient mon propre cheminement. Je ne leur en ai jamais voulu, car c’est justement leur cheminement et non le mien. Nous sommes les seuls juges de notre vie, les seuls à décider ce qui est bon ou non pour nous.

5. S’interdire à ressentir les émotions

Beaucoup pensent que marcher sur la voie de l’éveil signifie refouler nos émotions. Certes , d’après la pleine conscience, il est saint d’observer ses émotions sans devenir totalement elles. Néanmoins, passer son temps à observer sans vivre ce que nous ressentons ne fera que retarder une explosion qui, lorsqu’elle se produira, risque de causer énormément de dégâts. Nous devons apprendre à vivre avec l’être cyclique que nous sommes – de surcroît si nous sommes une femme. Disons ce que nous avons à dire, ressentons ce que nous avons à ressentir, sans être désolé ou coupable. Nous sommes des êtres humains, nous faisons l’expérience de multiples émotions… C’est une chose naturelle !

J’ai souffert pendant très longtemps de la culpabilité que m’inspiraient mes propres émotions, qui sont décuplées sous ma vibration. Aujourd’hui, j’assume totalement l’être que je suis, qu’il soit colérique, fier, mélancolique, inspiré, euphorique… Une fois que l’on a autorisé une chose à être, elle n’est plus.

Laisser un commentaire

Une image bien sympa est normalement à cette place. Nous sommes sur le coup. « Island moon child », j'ai quitté ma vie parisienne pour m'installer à Bali où je mène de front plusieurs projets mais surtout où j'apprends, entre plusieurs péripéties tropicales, à me connecter aux éléments et à moi-même.

Ici, je partage avec vous ma vision de l'Univers, mes passions pour le surf, le Yoga, et le energetic healing – que je pratique sur l'ile des Dieux, ainsi que mon cheminement spirituel.

>> Pour booker une guidance personnelle avec moi rendez-vous ici.

contact{at}laurayoga.fr

Une image bien sympa est normalement à cette place. Nous sommes sur le coup.

Chaque mois, je vous concocte personnellement une box surprise depuis Bali et l’envoie chez vous ! Tout est local et fait-main.

Une image bien sympa est normalement à cette place. Nous sommes sur le coup.

Clothing brand created and inspired in Bali.

Un email tout droit venu du paradis pour partager avec vous mes périples.